Le peeling chimique est une intervention esthétique non chirurgicale qui consiste à faire peler la peau à l’aide d’un produit chimique. On l’utilise notamment dans le traitement des rides, des tâches pigmentaires et des cicatrices.

Il existe un éventail très large de peeling du visage, du plus doux (Acides de fruit) au plus agressif pouvant s’effectuer au bloc opératoire (Phénol). Il s’agit là véritablement d’un traitement de complément aux injections de comblement des rides par acide hyaluronique.

Le peeling atténue les ridules, unifie le teint et redonne éclat, souplesse et luminosité à la peau du visage. La peau est donc plus douce et lumineuse.

Qu’est ce que le peeling chimique ?

Les peelings chimiques sont des traitements de surface. Il s’agit d’appliquer un produit sous forme de liquide ou de pâte, afin d’éliminer la couche superficielle de la peau. On réalise une exfoliation naturelle de l’épiderme et du derme. On obtient un épiderme neuf, plus net, plus lisse et plus tonique.

Il existe 3 principaux types de peelings chimiques :

  1. Superficiel : peeling doux, à base d’acide de fruit ou AHA (alpha hydroxyacide)
  2. Moyen : à base de TCA (acide trichloracétique)
  3. Profond : au phénol

Ces peelings pénètrent plus ou moins agressivement et profondément, pour des désirs, des indications et des résultats différents.

Ses actions

  • Traiter les peaux au teint gris et brouillé
  • Estomper les taches pigmentaires (peeling superficiel)
  • Atténuer les ridules
  • Effacer les cicatrices d’acné (peeling moyen)
  • Défroisser la peau
  • Retendre le tissu cutané (peeling profond au phénol)

Peeling chimique superficiel 

Pour réaliser un peeling superficiel, on applique un produit de type AHA ou acide de fruits (le plus souvent acide glycolique extrait de la canne à sucre ou acide lactique extrait du lait).

 

Avantages et inconvénients 

  • Le coup d’éclat est immédiat
  • La desquamation est fine et discrète
  • Pas d’éviction sociale. On peut continuer sa vie professionnelle.
  • Ce peeling peut se pratiquer toute l’année et sur tous types de peau. Les risques de trouble de pigmentation sont faibles avec ce peeling, même pour des peaux mates.

Déroulement de l'intervention

  • 1ère étape : préparation de la peau à faire chez soi pendant 3 semaines par application d’une crème formulée par le médecin.
  • 2e étape : la séance de peeling chez le médecin. Après nettoyage et dégraissage de la peau à l’aide de lotions spécifiques, le médecin applique le produit acide pendant quelques minutes, à l’aide de cotons tiges.
  • Ensuite, la solution acide est neutralisée rapidement avec une lotion alcaline puis rincée à l’eau. Une crème adoucissante est ensuite appliquée.

Durée de l'intervention

La séance dure environ 20 minutes.
Trois à six séances espacées de 15 jours sont nécessaires pour un résultat optimal en profondeur.
Une ou deux séances suffisent si l’on souhaite seulement un coup d’éclat.

Les suites du peeling doux

Les rougeurs immédiates s’estompent en 20 minutes. La desquamation se fait progressivement, en général au bout de 4 ou 5 jours. Elle est fine et transparente, comme après un coup de soleil. Elle peut se masquer par simple application d’une crème hydratante et/ou d’une base couvrante. En principe, il ne doit pas y avoir de formation de croute après un peeling doux. 

La protection solaire est conseillée par prudence pendant le mois suivant, surtout pour les peaux ayant tendance à pigmenter facilement (peaux maghrébines, métisses ou asiatiques.)

C’est le peeling le plus léger et une excellente méthode pour l’acné, les peaux grasses, certaines tâches brunes et ridules. Pour les rides et les cicatrices d’acné importantes, il faut pratiquer un peeling moyen. Grâce à la préparation préalable en crème et à l’éviction solaire, les problèmes de pigmentation post-peeling doux sont quasiment inexistants.


Peeling chimique moyen

Uniquement pratiqué par les médecins, le peeling moyen requiert l’application d’acide trichloracétique (TCA). Plus ou moins importante, la desquamation est proportionnelle à la concentration du produit appliqué.

Au-delà d’adoucir le grain de peau, le peeling moyen est efficace sur les taches et traite les séquelles d’acné. Le peeling moyen est également utilisé pour traiter les peaux avec ridules diffuses, les teins ternes, etc. Technique agressive un peu douloureuse. Un peeling mal effectué peut engendrer des tâches de dépigmentation. 

Contre-indications 

  • Une maladie de la peau : herpès par exemple.
  • Des problèmes de cicatrisation ou du système immunitaire. 

Suite cliniques

  • Durant la 1ère phase , la peau peut démanger et rosir. Sensation de chaleur.
  • Puis survient une desquamation. Il faut que l’ancienne peau s’élimine naturellement. Des croûtes apparaissent en 2 à 3 jours et tombent environ 6 jours plus tard.
  • 8 jours minimum d’éviction sociale.
  • Résultat appréciable dès le 1er mois. 
  • 3 mois sans exposition au soleil. 

Les suites du peeling moyen

Dès la 2ème semaine, la peau apparaît « rénovée ». Ces peelings, en régénérant et tonifiant le derme, redonnent son velouté à la peau. Ils permettent aussi de diminuer ou effacer les tâches pigmentées rebelles, les ridules débutantes et les imperfections de la peau. 

Le peeling estompe les rides et permet de redonner :

  • une nouvelle fraîcheur à la peau
  • un teint plus éclatant